in

TristeTriste

Un Marocain décède d’une hémorragie cérébrale dans une prison au Bahrein

Un citoyen marocain, qui purgeait une peine de prison au Bahreïn, est décédé mercredi 20 février à la suite d’une hémorragie cérébrale après avoir été transféré à l’hôpital et soumis à un traitement approprié, a annoncé l’ambassade du Maroc à Manama.


Mercredi dernier, l’ambassade marocaine à Manama, la capitale du Bahreïn, a révélé la mort d’un citoyen marocain qui était incarcéré au Bahreïn, une mort causée par une hémorragie cérébrale soudaine. Plus précisément il serait mort en chemin, entre la prison et l’hôpital, où on avait entrepris de le conduire pour y recevoir les soins nécessaires. Mais l’attaque cérébrale a bien eu lieu en prison.

L’ambassade marocaine au Bahreïn ne révèle pas grand-chose concernant cette affaire. Ni le pourquoi de son incarcération, ni la durée globale de son emprisonnement, ni celle qu’il a déjà effectuée… Elle affirme seulement qu’il avait été condamné à « une peine privative de liberté pour des actes ayant un caractère criminel ». Le flou donc.

Par contre, l’ambassade veut bien dévoiler ce qu’elle a fait pour ce citoyen marocain : elle aurait demandé la grâce au profit du défunt, selon les procédures en vigueur, et en parallèle ses services se seraient mis en relation avec le ministère de l’Intérieur du Bahreïn pour qu’il puisse terminer sa peine au Maroc. Son transfèrement au Maroc était d’ailleurs quasi imminent. Ou, comme le dit l’ambassade : La procédure de transfert était en cours de suivi par les services de l’ambassade, en coordination avec le ministère marocain de la Justice.

Qu'en pensez-vous ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Chargement...

0

Commentaires

0 commentaires